Intervenants

FRÉDÉRIQUE VIDAL


Ministre française de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Présidence française du Conseil de l’Union Européenne

Avant d’être nommée ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal était présidente de l’Université de Nice Sophia-Antipolis (UNS) depuis 2012. Elle est titulaire d’une maîtrise en biochimie de l’Université de Nice Sophia-Antipolis, d’un diplôme d’études approfondies (DEA) et d’un doctorat de l’Université de Nice Sophia-Antipolis où elle devient maître de conférences en 1995. Depuis 2004, Frédérique Vidal est professeure de biochimie, biologie moléculaire et cellulaire à l’UNS. De plus, elle a été directrice adjointe de la faculté des sciences de 2007 à 2009, puis a été nommée assesseure chargée de la recherche auprès du directeur de la faculté, puis directrice du département. Auparavant, elle était responsable des stages, avant de devenir directrice adjointe du diplôme d’études supérieures en pharmacologie. Membre extérieur du Conseil scientifique régional de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) de 1999 à 2003, Frédérique Vidal est membre du jury d’évaluation du master en virologie de l’UPMC-Paris Diderot-Institut Pasteur depuis 2004. Elle a également été co-responsable du projet européen Tempus sur la mise en place du système LMD (licence-master-doctorat) dans les Balkans, de 2006 à 2009. Frédérique Vidal est Chevalier de la Légion d’honneur française depuis 2013.

THIERRY BRETON


Commissaire européen au Marché Intérieur

Commission Européenne

Thierry Breton a dirigé plusieurs entreprises et a été PDG de Bull, Thomson Multimédia et France Télécom. De 2005 à 2007, il a été ministre français de l’économie, des finances et de l’industrie, puis est professeur à la Harvard Business School. En 2009, il devient PDG d’Atos, fonction qu’il occupe jusqu’en 2019 lorsqu’il devient Commissaire européen au Marché Intérieur. Son portefeuille comporte l’industrie, les biens et services, le numérique, la défense, l’espace, le tourisme ou encore l’audiovisuel.

JOSEF ASCHBACHER


Directeur Général

European Space Agency (ESA)

M. Josef Aschbacher assume depuis mars 2021 les fonctions de Directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA), dont Siège est situé à Paris (France). Né en Autriche, il a étudié à l’Université d’Innsbruck, où il a obtenu un master et un doctorat en sciences naturelles. Après plus de 35 ans de carrière au sein de l’Agence spatiale européenne, de la Commission européenne, de l’Agence spatiale autrichienne, de l’Institut asiatique de technologie et de l’Université d’Innsbruck, il possède aujourd’hui une riche expérience du secteur spatial à l’échelle internationale. En sa qualité de Directeur général de l’ESA, M. Aschbacher est responsable de la définition, du développement et de la mise en œuvre des infrastructures spatiales de l’Europe et des activités de cette dernière dans le domaine des lanceurs, de l’observation de la Terre, de la navigation, des télécommunications, des sciences spatiales et de l’exploration robotique, sans oublier les astronautes de l’ESA travaillant à bord de la Station spatiale internationale. Il gère à cet effet un budget annuel de 7 milliards d’euros et un effectif de 5 500 personnes, réparties sur plusieurs sites, principalement européens. À sa nomination au poste de Directeur général de l’ESA, M. Aschbacher a publié une nouvelle stratégie pour le secteur spatial européen : l’Agenda 2025 de l’ESA, qui prévoit de mettre sur pied de nouveaux programmes et initiatives majeurs afin de donner un coup d’accélérateur à l’Europe du spatial. Précédemment Directeur des Programmes d’observation de la Terre de l’ESA et Chef de l’ESRIN, établissement de l’ESA situé à Frascati (Italie), il a joué, de 2016 à 2021, un rôle clé dans le programme européen Copernicus, qui a dépassé toutes les attentes pour devenir l’un des programmes d’observation de la Terre les plus ambitieux et les plus fructueux au monde. Il avait auparavant exercé différentes fonctions au sein de l’ESA – à Paris, puis à Frascati – après avoir travaillé, de 1994 à 2000, au Centre commun de recherche de la Commission européenne, où le dernier poste qu’il a occupé était celui d’assistant scientifique auprès du Directeur de l’Institut des applications spatiales. Représentant de l’ESA en Asie du Sud-Est de 1991 à 1993, il a commencé sa carrière en pilotant des projets axés sur l’Asie, tout en assumant une charge d’enseignement à temps complet comme maître de conférence à l’Institut asiatique de technologie de Bangkok. En 2021, M. Aschbacher a été nommé Grand officier de l’ordre du mérite de la République italienne, la plus haute distinction que cette dernière peut attribuer à des ressortissants étrangers.

Phil Evans


Directeur général

Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques (EUMETSAT)

Phil Evans est depuis le 1er janvier 2021 le cinquième Directeur général d’EUMETSAT. Il a pris la direction de l’Organisation dans un contexte à la fois passionnant et difficile. Passionnant, car EUMETSAT déploiera dès 2022 le premier de ses systèmes satellitaires de nouvelle génération en orbite géostationnaire et en orbite polaire. Difficile, en raison de la complexité de ces systèmes et de l’impact de la pandémie mondiale de coronavirus sur les conditions de travail. Phil apporte à cette fonction l’expérience qu’il a acquise au cours de sa longue carrière à des postes de haute direction au Met Office britannique, ainsi qu’une formation en télédétection et en instrumentation satellitaires. Il est également très soucieux de collaborer avec des partenaires du monde entier. Phil a une compréhension fine de la culture et des valeurs d’EUMETSAT pour avoir dirigé la délégation britannique au Conseil de l’Organisation de 2018 à 2020. Entré au Met Office en 1988, Phil en a gravi les échelons pour devenir Directeur des opérations de 2017 à 2020. À ce poste, ses responsabilités englobaient les prévisions opérationnelles, le développement des observations et des infrastructures, les relations internationales, ainsi que les services opérationnels, la résilience et la sécurité à l’échelle de l’Organisation. Phil a également occupé nombre de postes au Met Office : Directeur des affaires gouvernementales, Conseiller principal auprès du gouvernement, Chef du secrétariat etDirecteur général des affaires commerciales. En tant que Directeur des affaires gouvernementales, il a été responsable des services fournis par le Met Office au gouvernement et à l’industrie dans les domaines de la recherche climatologique, des prévisions météorologiques, de la défense, de l’aide internationale et des alertes au Royaume-Uni. Phil a fait ses débuts au Met Office à des postes scientifiques et techniques liés à la télédétection. Ces fonctions concernaient l’extraction de données satellitaires, les spécifications d’instruments et leur conception. Après avoir quitté le Met Office et avant de rejoindre EUMETSAT, Phil a occupé en 2020 le poste de Directeur des programmes de physique à l’Institute of Physics (IOP) britannique. Il y était membre du Comité exécutif et du Conseil d’administration. Il était responsable des programmes visant à améliorer l’éducation et à favoriser l’innovation en physique, des programmes d’égalité, d’inclusion et de diversité pour la communauté des physiciens, ainsi que de l’EPO (Enterprise Programme Office). Phil est titulaire d’un diplôme spécialisé en physique de l’université de Birmingham.

Pierre Bahurel


Directeur général

Mercator Ocean International

Pierre BAHUREL est le directeur général de Mercator Ocean International. Diplômé de l’Ecole Polytechnique (France), il est l’un des fondateurs de Mercator Ocean en 1995, qui est devenu depuis un chef de file international de la prévision océanique et de l’océan numérique, indispensable à une gouvernance internationale de l’océan. Pierre est à l’origine du succès du service marin du programme Copernicus de l’UE, opéré par Mercator Ocean International depuis 2015, pour la Commission Européenne. Il anime une communauté mondiale de l’océanographie numérique au sein des Nations-Unies et s’est engagé dans la Décennie des Sciences Océaniques au service de l’océan durable et du citoyen. Pierre BAHUREL is the Director General of Mercator Ocean International. A graduate of the Ecole Polytechnique (France), he was one of the founders of Mercator Ocean in 1995. It has since become an international leader in ocean forecasting and digital oceanography, an essential service for international governance of the Ocean. Pierre is behind the success of the EU Copernicus marine service, operated by Mercator Ocean International on behalf of the European Commission since 2015. He leads a global digital oceanography community under the auspices of the United Nations and is committed to the Decade of Ocean Science for a Sustainable Ocean and the Citizen.

Florence Rabier


Directeur général

Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme

Dr Florence Rabier est Directrice Générale du Centre Européen pour les Prévisions Météorologiques à Moyen Terme (CEPMMT, ECMWF en anglais) depuis janvier 2016. Dr Rabier est une scientifique de renommée internationale, dont les travaux ont débouché sur des avancées opérationnelles majeures au sein de Météo-France et du CEPMMT. Elle est particulièrement reconnue pour ses travaux sur une méthode innovante d’utilisation optimale des données de satellites en prévision du temps et suivi du climat. Elle préside le Comité Scientifique pour l’Observation de la Terre (ACEO) de l’Agence Spatiale Européenne et est membre du comité scientifique de la Fondation Internationale Big Data et Intelligence Artificielle pour le développement. Elle a reçu le titre de Chevalier de la Légion d’Honneur en 2014, et a été nommée Membre Honoraire de la Société Météorologique Américaine (AMS) en 2021.

Hans Bruyninckx


Directeur Exécutif

Agence européenne pour l’environnement

Dr Hans Bruyninckx a pris ses fonctions comme Directeur exécutif de l’Agence Européenne pour l’Environnement le 1er juin 2013. En 1996, il a complété un doctorat en politique environnementale internationale auprès de l’université de l’Etat du Colorado (Etats-Unis). A partir de 2010 il a dirigé l’Institut de recherche HIVA à Louvain (Belgique) spécialisé en sciences politiques. Au cours des 20 dernières années, il a mené des recherches dans plus d’une douzaine de pays, dans des domaines incluant la politique environnementale, le changement climatique et le développement durable.

Stephen Quest


Directeur général

DG Centre commun de recherche, Commission Européenne

Stephen Quest est le directeur général du Centre Commun de Recherche (CCR) depuis le 1er mai 2020. Auparavant, il a été directeur général de la direction générale de la Fiscalité et de l’Union Douanière (TAXUD) et directeur général de l’Informatique (DIGIT), moteur de la transformation numérique de la Commission. Sa carrière s’étend sur plus de 30 ans dans la fonction publique européenne, et inclut des travaux sur le budget de l’UE, la politique sociale et environnementale et quatre ans en tant qu’assistant du secrétaire général. En tant que directeur général, Stephen se concentre particulièrement sur la modernisation de la culture organisationnelle et la promotion de l’innovation au sein de la Commission, tant en ce qui concerne l’utilisation de la technologie que la responsabilisation et l’implication du personnel dans la prise de décision. Il accorde une attention particulière à la communication et à l’interface entre la politique et la technologie.

Mauro Facchini


Chef d’unité pour l’observation de la Terre

DG industrie de Défense et Espace, Commission européenne

Thomas Pesquet


Astronaute

Agence Spatiale Européenne

Thomas Pesquet est astronaute de l’Agence spatiale européenne (ESA). Après des études en Normandie puis à l’École Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace de Toulouse, il travaille d’abord en tant qu’ingénieur aérospatial, avant de devenir pilote de ligne. En 2009, à l’issue d’une sélection drastique, il est le plus jeune des six Européens à être désignés pour former la nouvelle promotion du corps des astronautes de l’ESA. Sa formation d’astronaute l’amène à développer des compétences dans des domaines aussi variés que la médecine, la science des fluides, le génie des matériaux ou encore la communication interculturelle. Après plus de deux ans d’entraînement intensif de l’Europe au Japon, de l’Amérique du Nord à la Russie, il décolle de Baïkonour pour sa première mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS), Proxima. Elle a duré 196 jours de novembre 2016 à juin 2017, correspondant à plus de 3000 orbites autour de la Terre. Dans l’attente de son assignement à une deuxième mission, Thomas Pesquet a ensuite régulièrement piloté l’avion Zero-G de Novespace permettant de recréer les conditions de l’impesanteur lors de vols paraboliques. Sa deuxième mission, Alpha, toujours à bord de l’ISS, a duré 199 jours (avril – novembre 2021). Il effectue alors quatre sorties extravéhiculaires supplémentaires et devient ainsi l’Européen avec le plus d’expérience dans ce domaine. Ce nouveau séjour le voit également devenir le premier commandant français de la Station spatiale internationale et battre le record du nombre de jours passé par un Européen dans l’espace en cumulé. A bord de l’ISS, le travail de Thomas Pesquet a consisté à réaliser au quotidien des expériences scientifiques allant de la biologie à la neurologie, tout en participant au bon fonctionnement de la Station et de ses laboratoires internationaux. Sur son temps libre, il a documenté avec assiduité pour le grand public ses missions spatiales et sa vision de la planète, profitant de l’impact démultiplié des réseaux sociaux pour démystifier sa profession et alerter, depuis l’orbite basse de la Terre, sur les effets du changement climatique.

Toni Tolker-Nielsen


Chef du Département Projets d’observation de la Terre ESA ESTEC

Agence Spatiale Européenne

Toni Tolker-Nielsen est de nationalité danoise. Il est titulaire d’un diplôme de génie mécanique de l’Université du Danemark du Sud. Il entame sa carrière professionnelle dans l’industrie, en 1983, au sein d’APV ANHYDRO, à Copenhague, société pour laquelle il développe des systèmes d’évaporation et de séchage de végétaux. En 1984, Toni Tolker-Nielsen intègre le CERN, à Genève, où il est responsable de la conception de systèmes de guidage de faisceaux de particules élémentaires. L’année 1987 le voit entrer à la Direction technique de l’ESA, en qualité d’ingénieur en mécanique. Ses travaux y portent principalement sur les systèmes de poursuite pour télécommunications laser en espace libre. En 2001, la carrière de Toni Tolker-Nielsen prend un tournant majeur puisqu’il devient Chef du Bureau Contrôle industriel au sein de la Direction Affaires industrielles et Programmes technologiques au siège de l’ESA. Il passe ensuite à la Direction des lanceurs de l’Agence, début 2003, où il est chargé du Programme de retour en vol d’Ariane 5 ECA après l’échec au lancement de décembre 2002. Il prend la tête de la Division Projets de développement Ariane en 2005 et celle du Programme Ariane en 2006. Dans ces fonctions, Toni Tolker-Nielsen est un des artisans de la profonde réorganisation du secteur des lanceurs décidée lors de la session du Conseil au niveau ministériel de mai 2003. Alors qu’Ariane 5 en est encore à ses débuts, cette décision conduira au succès de l’exploitation de ce lanceur, qui totalise aujourd’hui plus de 100 vols. En 2014, Toni Tolker-Nielsen devient Inspecteur général de l’ESA, avec pour mission de garantir en permanence et à moindre coût l’excellence technique de l’Agence. Il entre au Comité exécutif de l’ESA en 2015, où il contribue à la stratégie et à la gestion globales de l’Agence ainsi qu’à la préparation des sessions du Conseil au niveau ministériel. En 2019, il est nommé Chef du Département Projets d’observation de la Terre, à l’ESTEC. Il assume en parallèle, de mars à fin décembre 2021, l’intérim aux postes de Directeur Programmes d’observation de la Terre et de Chef d’Établissement de l’ESRIN, à Frascati, Rome. En décembre 2021, Toni Tolker-Nielsen est chargé par le Directeur général de l’Agence de coordonner les relations entre la CE et l’ESA en ce qui concerne les accélérateurs et les initiatives inspiratrices.

Youba Sokona


Vice-President

Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat

Professeur SOKONA, fort de plus de 40 ans d’expérience dans les domaines de l’énergie, de l’environnement et du développement durable en Afrique, a été au cœur de nombreuses initiatives nationales et continentales. Il est actuellement vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, après avoir été coprésident du groupe de travail III du GIEC et auteur principal depuis 1990. Il a fait ses preuves en matière de direction et de gestion d’organisations, notamment en tant que coordinateur inaugural du Centre africain de politique climatique et secrétaire exécutif de l’Observatoire du Sahara et du Sahel. Il est affilié à de nombreux conseils et organisations, notamment en tant que professeur honoraire à l’University College London, membre de l’Académie mondiale des sciences et de l’Académie africaine des sciences, et membre du comité consultatif scientifique de l’Institut international pour l’analyse des systèmes appliqués. En bref, le professeur SOKONA est une personnalité mondiale, dotée de connaissances techniques approfondies, d’une vaste expérience politique et d’un engagement personnel sans réserve en faveur du développement de l’Afrique.

Barbara Pompili


Ministre de la Transition Ecologique

Ministère de la Transition Ecologique

Ministre de la Transition écologique.
1994-1997 : Études de sciences politiques à l’IEP de Lille.
2000 : Adhésion aux Verts.
2002 : Campagne présidentielle de Noël Mamère, chargée des relations avec la presse.
2002-2007 : Collaboratrice parlementaire d’Yves Cochet.
2007-2012 : Secrétaire générale adjointe du groupe de la gauche démocrate et républicaine (GDR) à l’Assemblée nationale.
2010 : Participe au Congrès fondateur d’EELV.
2012 : est élue députée de la deuxième circonscription de la Somme.
Co-présidente du Groupe écologiste à l’Assemblée nationale.
Membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation.
Présidente du groupe d’études sur l’intégration des personnes handicapées.
Vice-présidente du groupe d’études sur l’autisme.
Membre titulaire de la Commission nationale pour l’autonomie des jeunes.
Membre suppléante du Comité consultatif du Fonds pour le développement de la vie associative.
2015 : Quitte Europe Écologie – Les Verts.
2016 : Adhère au Parti écologistes ! et lance le Mouvement « Nouvelle Ere ».
nommée Secrétaire d’État chargée de la Biodiversité.
2017 : réélue députée de la Somme (LREM). Elue Présidente de la commission du Développement Durable à l’Assemblée nationale.
2020 : Barbara Pompili est nommée ministre de la Transition écologique, le mardi 7 juillet 2020.

Yana Gevorgyan


Directrice

Secrétariat du Groupe sur l’observation de la Terre

Yana Gevorgyan est la directrice du secrétariat du Groupe d’Observations de la Terre (GEO) depuis juillet 2021. Mme Gevorgyan est une spécialiste des relations internationales dont la carrière couvre l’aide humanitaire et le développement, les think tank internationaux ainsi que les organisations gouvernementales. Avant sa nommination comme directrice du secrétariat du GEO, Mme Gevorgyan était responsable du programme GEO à l’Administration Nationale Oceanique et Atmospherique (NOAA) des États-Unis. Elle avait représenté les États-Unis auprès du GEO à de nombreux titres, notamment en tant que coprésidente du Programme Board du GEO jusqu’en mai 2021. En tant que membre de la délégation des États-Unis, Mme Gevorgyan a dirigé plusieurs initiatives clés au sein du GEO, notamment la politique historique sur les GEO Associates, les GEO Awards et la GEO Pledge Campaign.

Cyril Crévoisier


Directeur de recherche au laboratoire de météorologie dynamique de l’École Polytechnique

Centre national de la recherche scientifique

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, Cyril Crevoisier est directeur de recherche au CNRS au sein du Laboratoire de météorologie dynamique où il dirige l’équipe ABC(t) spécialisée dans l’observation spatiale des variables climatiques atmosphériques. Ses recherches portent en particulier sur l’étude de la variabilité et de l’évolution des gaz à effet de serre anthropiques (CO₂, CH₄, N₂O) à l’aide d’observations spatiales et in-situ. Il est responsable scientifique de la mission spatiale IASI-NG et coordonne les campagnes de mesure de la composition atmosphérique MAGIC. Il a participé à de nombreux projets visant à mettre en place le Service Atmosphère de Copernicus. Depuis 2019, il est président du comité scientifique du CNES pour les Sciences et l’Observation de la Terre.

Claire Giry


Directrice-Générale adjointe pour la Recherche et l’Innovation

Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation de la France

Claire GIRY, Directrice générale de la recherche et de l’innovation au ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Claire Giry est nommée directrice générale de la recherche et de l’innovation du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en juin 2021. Docteure en biologie moléculaire et cellulaire, formée à l’Ecole normale supérieure de Lyon, Claire Giry a notamment assuré le développement des partenariats nationaux, européens et internationaux au Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA) et à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Elle a également été conseillère technique du Premier ministre pour l’enseignement supérieur et la recherche entre 2007 et 2009. Elle devient ensuite cheffe du service commun à la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (Dgesip) et à la Direction générale de la recherche et de l’innovation (DGRI) du ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle y était notamment chargée des sujets territoriaux et de la mise en œuvre du premier Programme d’investissements d’avenir (PIA). Claire Giry a ensuite dirigé le programme « Centres d’excellences » du Commissariat général à l’investissement, avant de rejoindre l’Inserm en 2012 où elle a occupé différentes fonctions avant d’être nommée directrice générale déléguée puis directrice par intérim suite au départ d’Yves Lévy.

David Edvardsson


Directeur général

Ministère de l’éducation et de la recherche en Suède

David Edvardsson est le Directeur Général de l’unité de politique de recherche du ministère suédois de l’éducation et de la recherche. Son principal domaine de travail est la politique de recherche. David est le président du conseil d’administration des auditeurs de la Fondation Nobel. Auparavant, David était employé comme chargé de recherche à l’unité Infrastructure de recherche du Conseil suédois de la recherche. Il a été le délégué suédois au conseil de l’ESO (European Southern (European Southern Observatory), représentant de l’ESO au Conseil de l’ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array), délégué suédois au Conseil de l’ALMA et membre du groupe de surveillance financière de la Commission européenne. Il est aussi membre du groupe de surveillance financière de l’observatoire de neutrinos IceCube.

Timo Pesonen


Directeur Général à la DG DEFIS

Commission Européenne

Timo Pesonen est le directeur général de l’Industrie de la Défense et de l’Espace (DG DEFIS) à la Commission européenne depuis janvier 2020. Auparavant, il a notamment été directeur général de la direction générale du Marché Intérieur, de l’Industrie, de l’Entrepreneuriat et des PME de la Commission européenne en 2019, et de la direction générale de la Communication entre 2015 et 2019. Il a également été à deux reprises chef de cabinet du vice-président de la Commission européenne Olli Rehn, qui a supervisé les affaires économiques et monétaires de 2010 à 2014, et l’élargissement de 2004 à 2009. Précédemment, Timo Pesonen a travaillé comme porte-parole du commissaire Erkki Liikanen, responsable du budget et de l’administration. Avant de rejoindre les institutions européennes, il était le conseiller en politique étrangère du Premier ministre finlandais, Paavo Lipponen. Il est titulaire d’une maîtrise en politique internationale de l’université de Tampere, en Finlande.

Joanna Drake


Directrice-Générale adjointe pour l’impact de la mise en œuvre et stratégies d'investissement durable

DG Recherche et Innovation, Commission européenne

Ondrej Svab


Chef de l'unité des technologies et des applications spatiales, Ministère des Transports de la République tchèque

République tchèque

Magali Domergue


Déléguée au user forum de Copernicus - France

Ministère de la transition écologique

Magali Domergue est chef de la Mission climat, observation et évolution du système Terre à la Sous-direction de la recherche du Ministère de la Transition Ecologique depuis 2019. Elle fait partie de la Délégation française au programme européen d’observation de la Terre Copernicus, elle est notamment la déléguée titulaire au Forum des utilisateurs. Avant de rejoindre le Ministère, elle a occupé de 1998 à 2019 différents postes dans la rénovation/construction de bâtiments et dans l’expertise environnementale et climat à la Ville de Paris (déchets, eau, développement durable, climat, performance et rénovation énergétique des bâtiments publics, bâtiments sportifs). Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en 1998 complété en 2003 par un Master 2 en mathématiques appliquées et un Mastère Spécialisé de l’Ecole des Ponts ParisTech en management d’action publique, elle a soutenu un doctorat en économie de l’environnement sur les valeurs non marchandes de l’environnement en 2016 avec le CIRED (Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement).

Carolina Sá


Déléguée au user forum de Copernicus - Portugal

Agence Spatiale du Portugal

Carolina Sá est responsable de l’observation de la Terre de l’Agence spatiale portugaise depuis décembre 2019. Elle est membre de la délégation nationale portugaise du Forum des utilisateurs Copernicus et duComité Copernicus de la Commission européenne.Avant de rejoindre l’Agence spatiale portugaise, elle a été chargée de recherche à l’Université de Lisbonne, où elle a enseigné la télédétection par satellite aux biologistes marins. Elle est titulaire d’un doctorat en sciences marines de l’Université de Lisbonne, axé sur la validation des produits satellitaires marins et sur le développement des algorithmes pour la surveillance des eaux côtières portugaises. Au cours de ses recherches, elle a participé à plusieurs projets visant à développer des applications satellitaires pour le secteur maritime (par exemple, l’aquaculture), en s’engageant auprès d’utilisateurs finaux publics et privés.

Helmut Staudenrausch


Déléguée au user forum de Copernicus - Allemagne

Dag Anders Moldestad


Déléguée au user forum de Copernicus Norvège

Centre Spatial Norvégien

Dag Anders Moldestad travaille à l’Agence spatiale norvégienne dans le domaine de l’observation de la Terre depuis 2008. Il est le responsable du programme Copernicus à l’Agence spatiale norvégienne et le délégué norvégien au comité Copernicus qui assiste la Commission européenne dans la coordination stratégique de Copernicus. Au niveau national, il s’occupe notamment du développement opérationnel des services basés sur Copernicus dans un ensemble de domaines, tels que la cartographie et la surveillance des mouvements du sol (InSAR Norvège – ngu.insar.no), les avalanches, les lacs, la neige et le climat. Dag Anders Moldestad a reçu son diplôme de docteur en technologie arctique de l’Université norvégienne des sciences et de la technologie – NTNU – en 2000. Entre 1998 et 2003, il a été le responsable de la réalisation pratique du projet de collaboration Gliprosjektet du Comité olympique norvégien, y compris les Jeux olympiques d’hiver de 1998 et 2002 et les Jeux olympiques d’été de 2000. Entre 1999 et 2008, Dag Anders Moldestad a joué un rôle crucial dans le développement de l’invention norvégienne Autosock, qui s’est vendue à plus de 2 millions d’exemplaires dans le monde. Autosock est un couvre-pneu en textile destiné à augmenter le frottement entre le pneu et la route lors de la conduite de voitures sur des routes glacées ou enneigées.

Julia Röhrig


Chef de projet

Centre aérospatial allemand

François Alter


Directeur adjoint industrie et écosystèmes

Centre National d’Etudes Spatiales

Devis Tuia


Professeur

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

Devis Tuia est professeur associé à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse. Il est le directeur du laboratoire de science computationnelle pour l’environnement et l’observation de la terre (ECEO). Il développe des technologies pour comprendre les processus environnementaux et sociétaux avec les données spatiales et l’IA. Il développe des stratégies basées sur l’apprentissage machine, le traitement du langage naturel et la vision par ordinateur. Il travail dans les domaines de la comprehension de la perte de la biodiversité, de la conservation animale, la quantification des services écosystémiques et de la quantification des effets du changement climatiques dans des régions fragiles comme les Alpes ou les régions polaires.

Olivier Lemaitre


Secrétaire Général

Eurospace

Maxime Puteaux


Consultant associé

Euroconsult

Maxime Puteaux travaille comme Consultant associé chez Euroconsult, Paris. Depuis qu’il a rejoint Euroconsult en 2012, Maxime gère des missions de conseil et de recherche liées aux activités de l’industrie spatiale, telles que le lancement et la fabrication, pour des acteurs de premier plan et émergents. Maxime gère les missions des clients de bout en bout, du développement commercial aux produits finaux. Maxime joue également un rôle essentiel dans le développement des nouvelles activités spatiales, notamment la croissance de Finspace, le concours de lancement d’Euroconsult qui se déroule pendant la World Satellite Business Week. Au cours des neufhuit dernières années, Maxime a géré et contribué à plus de 40 missions de conseil, notamment pour des institutions gouvernementales, des acteurs de l’industrie et des investisseurs, couvrant la diligence commerciale, l’analyse du marché des lancements, la prévision des satellites et des constellations et la prospective stratégique. En ce qui concerne la recherche, Maxime est le rédacteur en chef du rapport de recherche d’Euroconsult intitulé Satellites à construire et à lancer et supervise le rapport intitulé Perspectives pour le marché des petits satellites. Maxime a été conférencier et modérateur dans diverses conférences internationales ou médias. Avant de rejoindre Euroconsult, il a travaillé comme jeune stagiaire diplômé au CNES de Toulouse et a participé au programme d’études spatiales de l’ISU qui s’est tenu au Centre spatial Kennedy de la NASA. Maxime est titulaire d’une maîtrise en droit avec une spécialisation en droit de l’espace et des télécommunications de l’Institut du droit de l’espace et des télécommunications (IDEST), Université de Paris Saclay. Il a également participé à un échange d’étudiants à l’Institut de droit aérien et spatial de l’Université McGill à Montréal.

Isabelle Bénézeth


Coordinatrice interministérielle Copernicus

Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation de la France

Ingénieur diplômée de l’Ecole Nationale de la Météorologie et de l’Ecole Centrale Paris en informatique, j’ai suivi une formation d’un an à l’Institut des Hautes Etudes Scientifiques et Techniques en 2011. J’ai commencé ma carrière à la direction des systèmes de télécommunication de Météo-France, puis j’ai rejoint le ministère des Transports en tant que conseiller senior auprès du directeur de la recherche. J’ai été nommé chef de la mission Changement global et observation de la Terre en 2009, puis chef de la mission Observation de la Terre Environnement et climat au sein de la direction de la recherche et de l’innovation du ministère de la Transition écologique et solidaire en 2017. J’ai rejoint le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en 2019 pour prendre la responsabilité de la coordination interministérielle de Copernicus et GEO.

Elisa Rivera


Expert national sur Copernicus

Agence européene pour l’environnement

Elisa Rivera Mendoza a rejoint l’Agence Européenne pour l’Environnement en août 2021 en tant qu’experte nationale pour promouvoir la communication et les utilisateurs du service de Surveillance Terrestre Copernicus (CLMS). Elisa coordonne les activités de promotion des applications de Copernicus dans le réseau EIONET avec les États membres et assure la liaison avec d’autres services Copernicus pour identifier la pertinence des produits pour l’AEE et faire progresser la coopération entre les services. Elisa est une fonctionnaire de haut niveau qui a travaillé auparavant comme chef de cabinet du Secrétaire Général à l’Innovation et comme chef de l’unité internationale du cabinet du Vice-Président et Ministre espagnol de la Transition Écologique. De 2012 à 2020, Elisa a été nommée représentante espagnole du Forum des utilisateurs de Copernicus et a coordonné les activités de promotion des utilisateurs aux niveaux national, régional et local afin de créer des solutions pour les utilisateurs finaux ; mise en place de la réunion annuelle et du réseau des utilisateurs espagnols de Copernicus : les administrations publiques et plus de 400 entités du secteur privé ainsi que des centres de recherche; l’organisation d’ateliers sectoriels sur les applications politiques de Copernicus, impliquant les secteurs public et privé; la promotion de l’utilisation de Copernicus en tant qu’outil exceptionnel pour les décideurs politiques; la création d’un programme de formation permanent de Copernicus pour le secteur public au sein du Ministère de la Transition Écologique et du Ministère de l’Agriculture et la conception et la mise en place d’un programme Copernicus pour l’Amérique Latine. Avant de rejoindre l’administration publique espagnole, Elisa a travaillé 3 ans au Conseil de l’Europe dans le cadre du programme sur la biodiversité.

Andrea Taramelli


Délégué au user forum de Copernicus - Italie

ISPRA

Professeur associé à Université des sciences appliquées IUSS de Pavie et chercheur principal en télédétection et processus de surface à l’Institut pour la protection et la recherche environnementales de Rome. Il est diplômé de l’université de Pérouse et titulaire d’un master en administration des affaires appliqué à l’environnement de la Scuola Superiore Sant’Anna Pisa. Son doctorat a été entrepris conjointement par l’Université de Perugia et le LDEO de Columbia University, USA. Il a effectué son post-doc en utilisant les techniques SAR au LDEO de Columbia University, USA. Il a occupé un poste de maître de conférences (2003-2007) et de boursier à l’université de Pérouse (2006-2009), un poste de chercheur adjoint au LDEO de Columbia University (2004-2009) et un poste de maître de conférences à l’université La Sapienza de Rome (2009-2011). Il enseigne actuellement à l’IUSS de Pavie l’aspect économique de la stratégie spatiale et les GIS et la géomatique.Directeur scientifique du Centro Interuniversitario di Ricerca sul Telerilevamento applicato all’osservazione dello spazio e della terra CIRTA. Il est délégué national italien au Forum des utilisateurs de Copernicus de la Commission européenne, au Comité Copernicus, expert national de Destination Earth et coordinateur du Forum national des utilisateurs de Copernicus. Il est membre du Technical Space Committee à la Presidenza del Consiglio dei Ministri. Membre du comité scientifique conjoint ASI-ISPRA, chef du groupe de mise en œuvre de l’économie spatiale au sein de l’ISPRA et délégué au Comitato di Sorveglianza della Space Economy au ministère du développement industriel durable.

Cédric Giordan


Manager de l'équipe Support aux Utilisateurs

Mercator Ocean International

Cédric Giordan a servi la Marine Nationale française en tant que météorologue-océanographe pendant 17 ans. Il a rejoint Mercator Ocean International en 2012 pour mettre en place le Service Desk. Il dirige aujourd’hui l’équipe Support aux Utilisateurs et développe de nombreux outils de monitoring des services et de ressources d’information en ligne afin de faire progresser l’interface et l’expérience utilisateur de Copernicus Marine Service et d’améliorer la satisfaction et la fidélité de nos utilisateurs.

Thomas Folegot


CEO

Quiet Oceans

Dr. Thomas Folegot a obtenu un doctorat en acoustique physique de l’Université de Paris en 2003. Thomas Folegot a commencé à travailler comme chercheur pour le Centre militaire français d’océanographie sur les technologies de tomographie acoustique océanique. Après une période de 5 ans comme scientifique senior au Centre de recherche sous-marine de l’OTAN, il a fondé Quiet-Oceans en 2010 pour traiter la question du bruit anthropique en relation avec les réglementations émergentes et les préoccupations pour la vie marine.

Vincent-Henri Peuch


Directeur du Service Copernicus de Surveillance de l'Atmosphère (CAMS)

Centre Européen pour les Prévisions Météorologiques à Moyen Terme

Vincent-Henri Peuch est Directeur du Service Copernicus de Surveillance de l’Atmosphère (CAMS) et Directeur Adjoint du Département des Services Copernicus au Centre Européen pour les Prévisions Météorologiques à Moyen Terme (CEPMMT). Il supervise une large gamme d’activités scientifiques et techniques sous-jacentes à la fourniture des produits opérationnels d’information sur la qualité de l’air et la composition chimique de l’atmosphère. Il est impliqué depuis 2003 dans Copernicus, le programme phare d’Observation de la Terre de l’Union Européenne. Né en France, il a obtenu un doctorat de l’École Normale Supérieure de Lyon en 1996. Il a travaillé comme chercheur à Météo-France avant de rejoindre le CEPMMT en 2011 afin de piloter les projets de recherche précurseurs de CAMS. Son expertise scientifique est dans le domaine de la modélisation numérique et l’assimilation de données de la composition chimique de l’atmosphère. Il est co-auteur de plus de cent publications et a encadré douze thèses de doctorat. Il est membre de nombreux comités scientifiques nationaux et internationaux, en particulier pour l’Organisation Météorologique Mondiale et l’Organisation Mondiale de la Santé.

Jacques Moussafir


Vice-President

Aria technology

Jacques Moussafir est ingénieur (Mines-ParisTech) et Docteur Ingénieur de l’UPMC Paris. Après un parcours de chercheur dans l’industrie (BERTIN, EDF R&D), il fonde ARIA Technologies SA à Paris en 1990, puis ARIANET à Milan en 2000, et ARIA do Brasil à Rio de Janeiro en 2012. L’ensemble de ces sociétés a rejoint le groupe SUEZ en 2021 et se trouve maintenant rattaché à la division SES (Smart Environmental Solutions) du groupe. ARIA Technologies est un acteur de notoriété internationale dans le domaine de la modélisation de l’environnement atmosphérique et de la qualité de l’air, spécialiste thématique et médiateur entre le monde de la recherche et ceux de l’industrie et des collectivités locales. Un domaine scientifique dans lequel ARIA Technologies a joué un rôle de pionnier est celui des modèles de dispersion lagrangienne à particules. ARIA a été l’un des principaux concepteurs du code de calcul PMSS, codéveloppé avec le CEA, le CNRS Italien, et le US-DOD. Ce code situé au cœur du système AIRCITY maintenant utilisé par l’armée américaine, le CEA, la DGA, l’INERIS et par de nombreux industriels dans le domaine du risque accidentel ou NRBC, mais également par des entreprises industrielles, des villes, des agences de surveillance régionales (AASQA) ou nationales dans le monde entier, dans le domaine de l’évaluation de l’impact de la pollution atmosphérique chronique, en particulier sur la santé. Jacques Moussafir siège au Conseil de la FIMEA (Fédération Interprofessionnelle des Métiers de l’Environnement Atmosphérique) en tant responsable export, et au Comité d’orientation stratégique d’INERIS Développement.

Carlo Buontempo


Directeur

Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme

Carlo Buontempo coordonne les activités de plusieurs contrats internationaux dédiés à l’interface entre la science du climat et la prise de décision dans des secteurs allant de l’énergie à la planification urbaine. Carlo a obtenu un doctorat en physique à l’université de L’Aquila en 2004, puis est parti au Canada pour son post-doctorat avant de rejoindre le Met Office.Carlo a travaillé au Hadley Centre pendant près de dix ans, où il a dirigé l’équipe chargée de l’adaptation au climat et, plus récemment, l’équipe chargée du développement des services climatiques. À ce titre, il a dirigé de nombreux projets d’adaptation au changement climatique et de modélisation régionale en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique du Nord. En 2012, Carlo est devenu le coordinateur scientifique d’EUPORIAS, un projet financé par la Commission européenne dans le cadre du 7e programme-cadre.

Ana Lopez


Responsable scientifique

Climatescale

Ana López est co-fondatrice de Climate Scale, une start-up de services climatiques qui offre des données et un soutien pour analyser les risques physiques liés au changement climatique. Ana est titulaire d’un doctorat en physique. Elle a plus de 20 ans d’expérience de recherche en physique et en climatologie à l’Université d’Oxford et à la London School of Economics. Elle a également travaillé sur la mise en œuvre commerciale de modèles de prévision d’apprentissage automatique pour les secteurs de la finance et de l’énergie.Au sein de la société Climate Scale, elle dirige le développement scientifique, en veillant à ce que tous les produits et services soient solidement basés sur l’état des connaissances en matière de sciences du climat.

Frederic Adragna


Head-NewSpace startups’ support

Centre national d'études spatiales

Frédéric Adragna est en charge du développement économique et de l’accompagnement des start-ups du NewSpace, au sein de la Direction de la Stratégie du CNES. Il coordonne également la participation du CNES au sein du programme européen FPCUP, qui vise à promouvoir et de développer l’usage des données et services Copernicus.

Marc Tondriaux


Président

Association européenne des entreprises de télédétection

Marc Tondriaux travaille depuis plus de 35 ans dans le secteur spatial, après 7 ans passés comme Ingénieur Télécom au Centre National d’études des Télécoms. Il a rejoint Matra Espace en 1985 et a continué sa carrière dans cette entreprise, devenue par la suite Matra Marconi Space, puis EADS AStrium, et enfin Airbus Defence & Space. Il y a exercé diverses fonctions de responsabilités, dont celles de Directeur des Segments Sol, puis de Directeur des Services d’Observation de la Terre durant 11 ans, rassemblant les sociétés Spot Image et les filiales Infoterra créées dans 6 pays européens. Il a également lancé et géré le programme SPOT 6/7, programme européen d’observation de la terre en investissement privé. Il a quitté Airbus en 2014, juste avant sa retraite, pour créér la société TerraNIS, spécialisée dans le développement d’applications et de services d’observation de la terre pour l’agriculture, la viticulture et l’environnement, qui compte aujourd’hui une vingtaine d’employés, et dont il assure toujours la présidence. Marc Tondriaux a rejoint le Board des Directeurs de EARSC en 2017, où il a coordonné le groupe de travail sur les applications pour les institutions locales et régionales. En juin 2021, il a été élu « Chairman » du board de EARSC.

Thierry Cotelle


Président

Réseau des Régions Européennes Utilisatrices des Technologies Spatiales

Ingénieur CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) diplômé en chimie industrielle, Thierry Cotelle dirige depuis plus de 25 ans différentes PMI dans le secteur aéronautique et est actuellement Directeur Général d’une Business Unit chez Satys Aerospace. Par ailleurs, Thierry Cotelle a été adjoint au maire de Toulouse en charge de l’emploi, du développement économique, de l’espace et de l’aéronautique entre 2008 et 2014. Il est conseiller régional depuis 2016 et était auparavant Président de l’Agence régionale des énergies renouvelables (AREC). Depuis 2021, il est premier vice-Président de la commission Économie, emploi, ré-industrialisation et participe aux commissions thématiques Urgence climatique et Eau et prévention des risques. Thierry COTELLE a été élu Président de NEREUS en décembre 2021. Il est également membre du conseil d’administration de la Cité de l’Espace, membre associé de NEREUS, depuis 20 ans

Fiammetta Diani


Responsable de marché aval et Innovation

Agence de l’Union européenne pour le programme spatial

Fiammetta Diani a été nommée chef du département marketing et innovation à la GSA, désormais EUSPA, en janvier 2019, elle était auparavant chef adjointe du département. Elle travaille à l’Agence depuis 2009 et a été responsable des segments transport et gouvernemental, tout en supervisant le marché grand public et professionnels tout en contribuant à quelques-unes des principales réalisations de l’Agence concernant l’adoption de Galileo par le marché et les utilisateurs. Avant de rejoindre la GSA, Fiammetta Diani a travaillé dans le secteur privé pendant plus de dix ans, aussi bien dans l’industrie aérospatiale que dans l’industrie des technologies de l’information, en se concentrant sur le développement commercial et de marché des produits, applications et services basés sur les technologies spatiales (GNSS, observation de la Terre et communications par satellite). Fiammetta Diani est titulaire d’un master en ingénierie aérospatiale du Politecnico di Milano et d’un master de troisième cycle en économie et administration des organisations gouvernementales et à but non lucratif de l’université de Ferrare, en Italie.

Rodrigo Da Costa


Directeur exécutif

Agence de l’Union européenne pour le programme spatial

Le 16 octobre 2020, Rodrigo da Costa a pris ses fonctions de Directeur exécutif de l’Agence de l’Union européenne pour le programme spatial (EUSPA), précédemment l’Agence européenne du GNSS (GSA). Il était avant Programme Manager des services Galileo depuis mars 2017. Avant de rejoindre la GSA, Rodrigo da Costa a occupé plusieurs postes de direction de projet, de développement commercial et de gestion des grands comptes institutionnels dans l’industrie spatiale, dans les domaines du vol spatial habité, de l’exploration, des lanceurs et de la R&D. Rodrigo da Costa est diplômé en ingénierie aérospatiale par l’Instituto Superior Tecnico a Lisbonne, il a un master en ingénierie aérospatiale de l’université de Delft et un MBA du consortium d’écoles de commerce EuroMBA.

Benoit De Vrieze


Open Innovation consultant

Verhaert Masters In Innovation

Benoit est consultant en Open Innovation au Verhaert Masters In Innovation, où il gère l’action CASSINI Hackathons & Mentoring pour la Commission européenne. En plus, il conseille et coache des startups deeptech à différentes étapes du cycle d’innovation. Benoit est vraiment passionné par l’espace et veut y aller un jour. Il aime parler des systèmes, des structures et des processus qui permettent une innovation durable au niveau organisationnel et écosystémique.

Raphaëlle Barbier


Doctorante

MINES Paris

Ingénieure de formation, diplômée en 2018 des MINES ParisTech – Université PSL, Raphaëlle Barbier est actuellement doctorante au Centre de Gestion Scientifique de MINES ParisTech. Dans le cadre du projet européen H2020 ‘e-shape’, elle est notamment en charge de coordonner la conception et l’expérimentation de nouvelles méthodes de ‘co-design’ soutenant le développement de services à partir de données d’observation de la Terre pour différents profils d’utilisateurs (organisations publiques et privées) dans des secteurs variés (agriculture, santé, énergies renouvelables, biodiversité, ressources en eau, catastrophes naturelles, climat).

Philippe Blanc


Professeur de recherche

MINES Paris

Prof. Philippe BLANC est le responsable du département Energétique et Procédés de MINES ParisTech. Il est enseignant-chercheur pour le centre de recherche Observation, Impacts, Energie (OIE) (www.oie.mines-paristech.fr). Son domaine de recherche concerne la modélisation, l’estimation et la prévision du rayonnement solaire incident au sol en utilisant les mesures in-situ, les données issues de modèles numériques météorologiques et de satellites, pour la plupart issus de Copernicus. Sa formation et son expertise est liée au traitement du signal et de l’image, aux sciences de la donnée (qu’il enseigne) et aux mathématiques appliquées. Il a été éditeur associé pour le journal ELSEVIE Solar Energy pendant cinq ans et il est le responsable de la sous-tâche 2 ‘Enhanced data & bankable products’ de la tâche 16 ‘Solar resource for high penetration and large-scale applications’ du programme PVPS de l’Agence Internationale de l’Energie (IEA). Il est actuellement responsable d’un ensemble de pilotes liés aux énergies renouvelables dans le cadre du projet Horizon 2020 en cours e-shape (e-shape.eu). Liste de publications : https://cv.archives-ouvertes.fr/philippe-blanc

Claire Tinel


Chargée de Projets Environnement

Service Education Jeunesse, Centre National d’Etudes Spatiales

Bertrand Pajot


Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

Olaf Bruns


Journaliste

Olaf Bruns est un journaliste et animateur de conference basé à Bruxelles. Ancien directeur adjoint du bureau bruxellois de la chaine télévisée d’information internationale Euronews, il travaille aujourd’hui en indépendant. Il écrit entre autres pour le European Green Journal et est rédacteur en chef adjoint du magazine trimestriel Progressive Post. Il dispense des formations ‘media training’ pour les forces armées de l’OTAN pour Crown Media et enseigne à l’IHECS, une école de journalisme à Bruxelles. Il est titulaire d’un DEA en anthropologie sociale et études du développement de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne avec plusieurs années de travail de recherche en sciences sociales dans divers pays africains.

Sophie Voinis


Journaliste

Sophie Voinis est journaliste, présentatrice et animatrice. Elle est diplômée de l’université Emerson, à Boston, Etats-Unis en Journalisme et communication où elle a débuté sa carrière en radio et en télévision. De retour en France, elle a travaillé 16 ans en télévision à Toulouse en tant que journaliste et présentatrice du journal du soir mais aussi rédactrice en chef et productrice du magazine de la santé et du magazine Aerospace. Parmi ses compétences: Tournage, montage de reportages divers, présentation d’émissions en plateau, écriture et voix off. Elle est également souvent sollicitée pour animer des conférences et tables rondes en français et en anglais et assure des sessions de média training dans les 2 langues. Parmi ses dernières prestations: Le lancement de la mission « Alpha » de Thomas Pesquet pour le Cnes, la convention internationale du groupe Pierre Fabre, la conférence de clôture du Grenelle de l’éducation ou encore The European Space Week pour l’agence spatiale européenne à Marseille, conférences/débats pour la LGV dans le sud ouest, l’Aerospace Summit à Bruxelles, ou encore la conférence annuelle de Groupama (1900 participants). Elle a également présenté en anglais de nombreuses cérémonies de livraisons chez Airbus et a été choisie pour être maitresse de cérémonie de l’IFAC en Juillet 2017 et de l’ESOF, Juillet 2018 (5000 participants aux 2 évènements) et présentatrice pour le CNES des émissions en live sur le décollage et l’atterrissage du robot Persévérance sur Mars (1,2M de vues)